[Test] LittleBigPlanet 2, enfin !

Vous l’attendiez (enfin surtout moi) alors le voilà…
Le GRAND, le BEAU, le CRÉATIF…
Image hébergée par servimg.com
Je parle bien sûr de LittleBigPlanet 2 ! Et autant dire qu’je l’ai attendu celui là ! Le premier était déjà novateur et génial, bien que « peu » reconnu… Mais alors le second opus, comment vous dire… Ben il envoie ! Et sévère, c’est pas une suite bâclée !
Commençons par l’mode Histoire. L’histoire qui, d’ailleurs, était inexistante, on se contentait de parcourir les niveaux pour glaner des items et c’est tout. Mais là non, on a bien à faire à une histoire, pas à une simple suite de niveaux ! Le grand méchant Négatronchose (J’ai juste oublié le nom, impardonnable !), qui n’est pas moins qu’un Dragon Aspirateur (Ou un truc du genre quoi), sème la pagaille sur Patchwork World ! Et vous allez rejoindre l’alliance pour arrêter ça. Mais on y rentre pas comme ça, y’a des épreuves à passer. Rien de bien méchant, vous inquiétez pas ;D Ensuite, on parcourt les créateurs et on découvre peu à peu les nouvelles fonctions de ce LBP2 tant attendu ! Scrolling Horizontal, conduite de lapins sauteurs, j’en passe et des meilleurs ! A la fin de chaque monde on affronte un boss plus ou moins méchant, où l’on doit exploiter ce qu’on a découvert au fur et à mesure des niveaux précédents.

Image hébergée par servimg.com

Passons à la suite, le gameplay. Bon je préfère vous le dire tout de suite, si vous n’aimez pas la plate-forme… C’est pas grave ! On fait de tout ! On peut fabriquer de tout aussi ! On croise déjà des FPS, des courses, des scrolling horizontaux et verticaux ou même plus rarement des Tower Defense ! Pour les plus classiques, on retrouve les mêmes commandes : X pour sauter & R1 pour saisir. Mais croyez moi, ça suffit à faire des folies pas possible ! Et notamment à monter dans un engin quelconque… Et là, c’est le drame. C’est JOUISSIF ! Avec ces petites machines, on peut globalement tout faire de ce que j’ai dit plus haut. Le pied total. Le rêve du geek réalisé, créer un véritable jeu est rendu accessible (moyennant patience et un bon gros lot d’imagination, par contre.) On remarque aussi les SackBot. Sorte de répliques des SackBoys, ils sont programmables à volonté ou presque : Suivre un objet (OMG je balance une cuisse de poulet il la suit ._.), vous suivre vous, patrouiller, vous fuir comme la peste… Mais ce n’est pas tout, ils peuvent aussi avoir le vertige ou peur du danger, permettant de s’en défaire. On retrouve aussi dans ce second opus des améliorations (Des item’s équipables, en gros) tous plus géniaux les uns que les autres. Enfin, pas vraiment dans le principe, mais finalement dans l’utilisation. Commençons par une espèce de gants de forces, qui vont permettent de soulever certaines matière puis de les balancer sur vos ennemis ou même ailleurs. Ensuite, un casque qui créer toute sorte d’objet (qu’on lui a désigné, bien sûr) en partant de gâteaux aux chocolat jusqu’à Marguerite la vache. Puis viens le plus classique kit de plongée dont je ne vous ferai pas l’affront de vanter les mérites. Et pour finir le génialissime Grappin qui vous permet de vous accrocher à de l’éponge (D’après moi, rien d’officiel). Tout ça en multijoueur, autant dire qu’il y a de quoi s’amuser !

Image hébergée par servimg.com

Nous allons donc finir ce test par la partie la plus importante de ce jeu… Je parle bien entendu du mode création ! Cependant, tellement de choses sont réalisables qu’on ne peut en dire que peu : On peut TOUT faire, moyennant patience. C’est époustouflant, le premier était déjà grand, mais là c’est vraiment énorme ! Avec les SackBot, les robots, les améliorations et les divers mécanismes, votre imaginaire va être servi ! Une fois bien inspiré par les niveaux du mode Histoire, vous avez de quoi passer vos longues soirées d’hiver sur ce chef d’oeuvre ! Je n’en dis que trop peu sur cette majeure partie du jeu simplement car la communauté est jeune et qu’on ne voit pas encore « tout » je pense.
Place au verdict final, même si on sait tous qu’il sera bon. Une fois l’histoire, qui est excellente, bouclée, devenez un créateur fou ! Mais ne vous en faites pas, si vous n’êtes pas créateur, vous pouvez parcourir les niveaux des autres, et quelque chose me dit que du lourd va voir le jour (Non je l’ai pas fait pour la rime, je l’jure ._.). On n’y trouve presque que des points positifs, hormis peut-être que la patience est de mise et qu’il faut bien faire les tutoriaux qui paraîtront un peu long aux plus excités, même si on est pas obligé de tous les faire. J’attribue sans hésiter un 19/20 pour ce qui est pour moi LE jeu du moment, voir de l’année même si c’est probablement un peu tôt pour l’affirmer.

Publicités

À propos de Flip-Flap

Un geek parmis tant d'autres... :)

Publié le 22/01/2011, dans Tripotage de manettes, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Je dois avouer que LBP c’est typiquement le genre de jeu qui fera que je craquerais pour une PS3. très bon test, vivement que j’en récupère une ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :