[Test] Flights et les Worms

Yosh’ !

Bon, je vais me redécider à poster malgré que je voulais attendre que je reçoive Oblivion pour enchainer avec son test. Mais ce dernier se faisant attendre, c’est parti pour un article intermédiaire composé de deux petits jeux sympas : Flight (En flash par navig’) et Worms (sur iPhone), les vers fans d’explosions.

Image hébergée par servimg.com
On commence avec Flight ! Une jolie découverte en flashs, idéale pour faire passer le temps. Mais je vais pas vous montrer le premier jeu flash que j’ai sous la main non ! C’est encore une super création du studio « Armor Games » qui reste selon moi le meilleur studio de jeux en flashs.
Bref, j’arrête de jazzer, et je passe au jeu. Le principe peut parraitre simple (voir trop) puisque vous contrôlez un… Avion en papier. Hep là, tu glisse pas ta molette vers les Worms, je t’ai dit que c’était pas d’la daube ! Au début je dois dire que j’avais vraiment l’impression qu’il fallait juste jeter l’avion et le regarder redescendre… Mais non ! Un boost est là pour pimenter les vols, ou plutôt les prolonger. Une fois le vol prolongé, vous passez dans divers bonus qui prolongent encore et encore le voyage, ceci additioné aux bonus achetés au fur et à mesure de votre progression, on se retrouve avec des vols très longs, pour un avion en papier !

Le lien ici !

Passons au deuxième jeu… Les Worms, sur iTouch/iPhone ! Les vers vont faire exploser l’AppStore, ou plutôt il l’ont fait exploser. Parce que oui, c’est pas un jeu tout neuf que je vous présente, mais ça reste une valeur sûre, de quoi passer quelques bonnes heures seul ou entre amis. Je pense que tout le monde connait le principe d’un jeu de ces foutus Worms, au cas où, c’est simple : ‘Faut tout faire péter ! Le but est de faire sauter les adversaires, peu importe l’arme utilisée, de la Sainte Grenade (Oui la mythique est de retour) qui pousse un cri magistral (ALLELUIA \O/) avant de faire une explosion géante, jusqu’à la simple pichenette, en passant par la non moins destructrice banane (Sisi, vous verrez :D). Un mode multijoueur est disponible, en Bluetooth & en local (On se passe le téléphone à chaque tour d’équipe), et inutile de vous dire qu’il est purement jouissif. En bref, c’est une valeur sûre, du classique mais du lourd ! N’hésitez pas, y’a des heures à passer dessus et il vaut largement son prix je trouve !

See you soon !

Publicités

À propos de Flip-Flap

Un geek parmis tant d'autres... :)

Publié le 05/01/2011, dans Tripotage de manettes, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Pseudobidon

    éh ! On joue au même jeu flash, quand à worms, je suis resté avec open warf » sur DS 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :